10 août 2022

Ma formation

Ma maman est couturière et je lui ai longtemps dit que je ne toucherais jamais une aiguille de ma vie.

C’était sans compter avec une rencontre imprévue : la grand-mère de mon futur mari. Elle était très manuelle et avait crocheté une bonbonnière moulée au sucre. J’ai flashé sur cet objet et je lui ai demandé de m’apprendre le crochet, juste pour faire cette bonbonnière car tout le reste me déplaisait. Oui, mais avant d’arriver à faire une bonbonnière, il faut bien commencer par des petits napperons ronds et des bordures. Et ces bordures, pourquoi pas les poser autour d’un tissu. Oui, mais si le tissu était brodé, ce serait plus joli !

Et voilà, l’aventure de la broderie a commencé il y a 25 ans de cela.

J’ai débuté par du Hardanger avec du gros fil, une aiguille à bout rond et des cases que l’on compte comme au point de croix. Et puis, je me suis inscrite au club de mon quartier où j’ai appris les bases de la broderie. Cela m’a permis de croiser la route de la dentelle aux fuseaux ; c’est un monde parallèle génial et sans fin, également fait de fils.

En 2009, Maïté KEISER, brodeuse professionnelle à Bordeaux, m’a prise sous son aile et j’ai découvert ‘’le monde de la broderie d’art’’.

J’ai tout recommencé à zéro en réapprenant la broderie traditionnelle main dessus / dessous avec un tambour sur pied puis, petit à petit, j’ai enchaîné toutes les autres techniques.

Maïté KEISER m’a transmis le geste et la rigueur, la passion et l’envie d’aller voir toujours plus loin.

Pendant tout ce temps, j’ai également commencé à donner des cours en associations, à domicile et à la Philomathique de Bordeaux car passer de l’autre côté du miroir est également très formateur et motivant.

A force d’aller voir toujours plus loin, je me suis formée à la broderie d’art de Lunéville qui permet de poser perles et paillettes pour réaliser les broderies utilisées en haute-couture.

J’ai finalement passé le CAP broderie option main en juin 2019 et je me suis lancée dans l’aventure de la micro entreprise Valbrode33 en 2021.