1 octobre 2022

Et quelques noeuds plus tard

Eureka, les points de noeuds chinois sont finis.

Maintenant, il va falloir passer au montage.

Faisons un petit tour sur le matériel nécessaire :

  • Ciseaux
  • Aiguille
  • Fil à coudre
  • Feutrine
  • Molleton
  • Carton ou plastique rigide
  • Simili cuir
  • Perles
  • Attache pour broche

Tout d’abord, il faut découper plein de ronds.

Le rond de simili cuir est de la même grandeur que la broderie. Le rond de feutrine est légèrement plus petit. Le rond de plastique (ou carton) est 0,5 cm plus petit que le simili cuir. Le premier rond de molleton est un peu plus petit que la feutrine et le deuxième encore plus petit. Oui, je sais, on dirait un problème sur l’âge du capitaine !

J’espère que l’explication est claire. Sinon, je vous suggère de venir en cours de broderie à l’Atelier broderie de Valérie.

Le moment PUB est refermé. Revenons à la broche.

Au milieu de la feutrine, il faut coudre l’attache. Avec un petit morceau de scotch double face, coller le rond de plastique et les deux ronds de molleton.

Découper la broderie au niveau du grand cercle et passer un fil de fronce à 0,5 cm du bord.

Placer le montage derrière la broderie et tirer le fil de fronce. Bien centrer le tout et nouer le fil de fronce bien serré. Placer le simili cuir au dos de la broche après avoir fait deux petites entailles pour sortir l’attache.

Nous arrivons maintenant au moment de la fermeture avec les perles.

A chaque point, on repasse dans la perle précédente, on en reprend une nouvelle et on pique à la fois dans la broche et dans le simili cuir. Et on répète le geste sur tout le tour.

Voilà, le tour est joué.

Maintenant, à mon tour de vous solliciter. J’ai imaginé deux broches pour porter avec le  »poncho » qui ira sur le chemisier. Bien sûr, je dois choisir. Donc, celle qui remportera le plus de voix sera l’élue. Je vous les mets en gros plan pour faciliter les choses.

Merci pour votre retour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.