24 septembre 2022

La broderie or au Moyen-Age

Dans le précédent article (ICI), nous avons parlé de la broderie or de Rochefort en vogue sous Napoléon.

Aujourd’hui, nous allons remonter un peu plus loin dans le temps pour parler de la broderie or au Moyen-Age.

Evidemment, la broderie or remonte encore bien plus loin puisqu’elle était déjà utilisée dans l’antiquité. Elle était présente en Egypte sous Toutankamon, en Mésopotamie, en Grèce puis à Rome. L’empire Ottoman qui régnait alors sur la Turquie, la Grèce, la Syrie, la Palestine, l’Algérie et la Bulgarie a été le berceau des arts et a permis à la broderie or de se répandre dans le monde occidental. Certes, il ne reste pas d’objet brodé de ces temps très anciens mais les textes sont des supports indéniables prouvant l’utilisation du précieux métal dans l’ornementation des vêtements.

Le christianisme a été à la base du développement de la broderie en Europe au Moyen-Age et l’Angleterre, entre le XIII ème et le XIVème siècle, en a été l’élément moteur. Les ouvrages réalisés en Angleterre à cette époque sont connus sous l’appellation de OPUS ANGLICANUM.

Outre un fabuleux savoir faire et un niveau d’exigence rarement atteint, la broderie du Moyen-Age reste exceptionnelle par les matériaux utilisés : des fils d’or et d’argent, des plus épais aux plus fins, voire extrêmement fins, des pierres précieuses, des perles, des fils de soie, de lin, de laine, …

Les points couramment utilisés étaient les points de couchure, la peinture à l’aiguille, la mise en relief et l’or nué.

Contrairement à la broderie or du XIXème siècle, les paillettes, le jaseron et la cannetille ne sont pas utilisés que très occasionnellement.

Vous pourrez vous familiariser avec la technique de la broderie or du Moyen-Age avec ce livre, en anglais certes mais très bien fait :

Beginner’s guide to GOLDWORK de Ruth CHAMBERLIN aux éditions Search Press Classics.

Bonne lecture et bonne broderie… et prenez soin de vous en ces temps de confinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.