1 octobre 2022

Finie la broderie

Si je dis  »Fini la broderie », il faut s’inquiéter. C’est grave docteur.

Par contre, ‘Finie la broderie », voilà une excellente nouvelle … et un nouveau défi.

D’un côté, je suis ravie de voir que mon projet prend forme. J’ai bien transpiré pour concrétiser mon idée, trouver les bons fils, travailler sur un tissu pour lequel j’ai beaucoup douté. D’un autre côté, tous ces petits tracas, c’est aussi ce qui permet d’avancer et de continuer à apprendre… c’est ce qui me permet de répondre aux demandes des élèves en cours.

Voici un aperçu de la broderie. La première photo est prise sur l’envers où la viseline a été découpée autour des motifs. La seconde photo est prise sur l’endroit. Pour les branches, j’ai fixé un cordonnet au point de Boulogne.

Le défi suivant sur ce chemisier sera la couture.

J’ai un gros avantage : ma maman est couturière. Ce n’est pas toujours facile de travailler et d’apprendre avec sa maman… mais je sais bien qu’on va y arriver.

Bon, elle n’aime pas du tout mon tissu : il est trop mou, trop lâche et et trop fin. En résumé, elle appelle ça du chiffon ! Certes, mais quand nous sommes allées dans les magasins pour en trouver un autre, nous n’avons pas trouvé la bonne couleur alors il a bien fallu faire avec.

Nous allons donc reprendre le même système que pour les vêtements précédents : elle n’a pas le droit de faire (et ça pour elle, c’est très dur). Elle m’explique donc une étape, je pose plein de questions, je fais le travail à la maison, puis je lui ramène l’ouvrage. Elle m’explique l’étape suivante et le manège dure un certain temps… et mon père regarde notre jeu sans rien dire mais je sens bien qu’il est mort de rire ! Bon, il faut dire qu’il y a beaucoup d’étapes avant d’arriver à la fin d’un vêtement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.