29 mai 2024

Nouvelle ligne dans le sampler au crochet de Lunéville

Aujourd’hui, nous commençons par quelques photos, celle des motifs de la première ligne du sampler.

Bien-sûr, quand on parle crochet de Lunéville, on pense bien évidemment à la pose de perles alors il est temps d’explorer cette facette.

Pour commencer cette deuxième ligne, quelques rayons de soleil qui nécessitent la pose en ligne de quelques perles et de quelques tubes.

Oups, j’ai oublié de vous parler du coeur du soleil. Il est bourré et ses bords sont rebrodés de perles et d’un cordon fixé au point de Boulogne. C’est plus joli.

On enchaîne avec un petit coeur rempli avec deux points incontournables : le vermicelle et le point mousse.

Bizarre la photo ! Mais non… Elle est prise sur l’envers car je voulais vous montrer une différence essentielle entre le point de Beauvais et la broderie de Lunéville.

Le point de Beauvais est constitué de points de chaînette travaillés au crochet sur l’endroit de l’ouvrage.
La broderie de Lunéville utilise ce même point de chaînette pour poser perles, tubes, paillettes ou cuvettes mais le travail s’effectue sur l’envers de l’ouvrage.

Donc, en bas de la photo, vous voyez l’envers du gui et, au centre, mon crochet qui me permet de poser les perles et les paillettes au point mousse.

Je vous entends dire « Mais on ne pas ce qu’on fait, c’est impossible ! ». Si, si, c’est possible et c’est agréable parce qu’il y a plein d’astuces pour y arriver et, en plus, vous pouvez travailler ce sampler sur une toile plus fine de type popeline. Si vous faîtes tout un ouvrage en Lunéville, l’organza sera du plus bel effet et transparent.

Allez, on continue. Nous voilà déjà à la troisième case : un X . Tiens, lui aussi a une jambe bourrée et les perles sont posées au point tiré. La case étant un peu vide, pourquoi pas y rajouter quelques points en zigzag, c’est rigolo !

Je vous donne rendez-vous dans quelques temps pour la troisième ligne.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur L'atelier broderie de Valérie

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading