1 octobre 2022

Transformer un objet en broderie

Après avoir pris le temps de la réflexion, voici mes choix pour passer du médaillon à la broderie.

Je vous remets le médaillon pour mémoire et vous retrouverez le début du projet ICI.

Revenons aux questions laissées en suspens :

Que vais-je faire comme objet fini : Patricia souhaitait un objet qu’elle puisse utiliser facilement. Faire un vêtement me semble risqué car je ne connais pas assez ses goûts, encore moins ses mensurations et je ne suis pas pro en couture. Mieux vaut faire simple. Adjugé, vendu, ce sera :

UN TOTEBAG DOUBLé AVEC POCHETTE INTERIEURE

La technique de broderie ? Le médaillon est relativement dépouillé, de couleur uniforme et j’aimerais garder ce style. Par conséquent, j’opte pour :

LE POINT DE BEAUVAIS

Maintenant, le dessin de la broderie…

Examinons le médaillon de plus près. Le dessin est fluide, dépouillé, très équilibré. J’adore ! Ok, ça c’est une vue d’ensemble. J’ai dit examinons de plus près ; comment sont les détails de l’écriture ? Aïe, j’ai du mal à lire certaines lettres. En bas, que voyez-vous, Letto, Malène ou autre chose ? Je ne connais pas ces prénoms…

Même en broderie le caractère transparaît dans les choix et, comme je ne supporte pas ce qui n’est pas clairement établi, je vais retravailler à minima le dessin pour en garder le style mais pour que les lettres soient lisibles.

Première étape, les dimensions du totebag : 40 x 45 cm + les marges pour tendre sur métier

Deuxième étape : agrandir la photo du médaillon et marquer son positionnement sur le tissu

Troisième étape : décalquer le médaillon et redessiner les prénoms si nécessaire… puis nettoyer la gomme et aller se laver les mains !

Quatrième étape : ça y est, on peut décalquer sur le tissu et le mettre en tension sur le métier.

C’est parti… La prochaine fois, on parlera du point de Beauvais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.