1 juillet 2022

Une année, un thème

« Et maintenant, je fais quoi ? »

C’est la question rituelle quand un projet arrive à son terme, qu’on est accro à la broderie et qu’on pense déjà au suivant.  

Quel est votre cheminement pour mettre en place un nouveau projet ? Comment trouvez-vous de nouvelles idées ?  

Le chemin le plus simple est l’ouvrage qui sommeille au fond d’un tiroir. Vous savez, le kit sur lequel vous avez flashé lors de votre dernière expo et que vous n’avez pas encore eu le temps de travailler.

 Cependant, créer son ouvrage reste très formateur et gratifiant, surtout à la fin quand on a enfin répondu à toutes les questions que cela engendre.  

Personnellement, je fonctionne souvent ainsi :  

  • 1ère solution : Envie de travailler une technique –> Recherche et travail d’un dessin adapté à la technique –> Mise en patron de l’objet fini qui mettra en valeur la broderie –> Broderie
  • 2ème solution : Idée de l’objet fini –> Mise en patron de l’objet fini –> Définition de l’emplacement et de la grandeur de la broderie –> Travail du dessin –> Recherche de la technique la plus adaptée au dessin –> Broderie
  • 3ème solution : Flasher sur un dessin, une peinture ou une photo –> Travail du dessin –> Recherche de la technique la plus adaptée au dessin –> Recherche et mise en patron de l’objet fini qui mettra en valeur la broderie –> Broderie.  

Pour le projet dont je vais vous parler, je suis plutôt partie avec une nouvelle idée :   choisir un thème pour l’année à venir.

Les têtes de mort mexicaines

Elles sont très à la mode, les jeunes les adorent tandis que les moins jeunes demeurent plus sceptiques.

Comme d’habitude, je suis allée chercher des modèles dans internet. Ils ne m’appartiennent absolument pas et sont le départ de ma réflexion.

L’étape suivante est de travailler à partir des silhouettes de ces crânes sur une feuille de papier en adaptant le dessin à la technique de broderie. Quand le remplissage au crayon à papier est achevé, il reste à poser les couleurs.

Je vous propose de tenter l’expérience de la même façon que je le propose en cours aux élèves. Il s’agit avant tout d’un défi et d’un divertissement personnel.  Si vous le souhaitez, c’est avec plaisir que je publierai vos propositions de dessin lors de la prochaine publication.

Maintenant que vous avez compris le style, éteignez votre ordinateur et travaillez votre propre dessin.

A vous de jouer. Et si le coeur vous en dit, proposez plusieurs dessins.    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.