1 octobre 2022

Que faire des têtes de mort brodées ?

Choisir un thème de broderie pour l’année en cours, mission accomplie : nous avons trois belles têtes de mort brodées avec des techniques de broderie différentes.

J’ai pris beaucoup de plaisir à mener ce projet qui comportait toutes les phases depuis le travail du dessin jusqu’à la broderie en passant par la mise en couleur. C’était à la fois un projet complet, diversifié et très agréable à broder… Carton plein !…

J’ai été surprise de voir évoluer mes préférences et celles de mon entourage car le dessin plébiscité, vide puis mis en couleur, était celui du centre et, une fois la broderie finie, c’est la tête de mort du centre qui a eu le moins de succès.

Carton plein !… Pas tout à fait car j’aimerais bien en faire quelque chose de ces broderies et, pour une fois, je n’y ai pas réfléchi avant. Aie !

Je vous remets la photo des broderies finies. Vous allez tout de suite comprendre le problème.

J’ai peu de tissu autour de chaque broderie. Qui plus est, le tissu noir est de la popeline, ce qui veut dire que c’est un tissu très léger qui doit être associé à un autre tissu plus rigide.

Conclusion, la broderie devra être un élément intégré à l’objet fini.

Les sacs restent une valeur sûre qui me plait car les formes et les variations à y apporter sont infinies. Deuxième idée (et demande offerte avec plaisir) : appliquer la broderie sur une veste en jean. Voilà deux projets faciles à mettre en oeuvre pour finaliser ce projet dans le plaisir.

On rajoute quelques heures de coutures pour faire le sac (oui, je sais, il me faut du temps mais le principal est d’arriver au bout) et, pour le blouson, il suffit de travailler la broderie en appliqué… Et la tête de mort du centre ? Et bien, elle sert de sampler en cours de broderie débutant.

Et voilà le résultat :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.